Comunicado del Consejo de Paz de la Unión Africana. Nueva victoria del Pueblo Saharaui

CONSEIL DE PAIX ET DE SÉCURITÉ
588ème RÉUNION
ADDIS ABÉBA, ETHIOPIE
6 AVRIL 2016

PSC / PR / COMM. (DLXXXVIII)

COMMUNIQUÉ

Le Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA), en sa 588ème réunion tenue le 6 avril 2016, a adopté la décision qui suit sur la situation au Sahara occidental:

Le Conseil,

1. Prend note de la communication faite par le Commissaire à la paix et à la sécurité sur la situation au Sahara occidental, ainsi que de la mise à jour faite par l’Envoyé Spécial de la Présidente de la Commission pour le Sahara occidental, l’ancien Président Joaquim Chissano du Mozambique. Le Conseil prend également note des déclarations faites par le Ministre des Affaires africaines de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), ainsi que par les représentants du Sénégal, du Nigeria, de l’Afrique du Sud, de l’Egypte, de la Nouvelle Zélande, de l’Espagne, de la France, du Royaume-Uni et des États-Unis d’Amérique, ainsi que des Nations unies et de l’Union européenne (UE);

2. Rappelle ses décisions antérieures sur la situation au Sahara occidental, en particulier le communiqué PSC/PR/COMM/1. (CDXCVI) et le communiqué de presse PSC/PR/COMM.2 (DII), adoptés lors de ses 496ème et 503ème réunions tenues, respectivement, le 27 mars et le 30 avril 2015. Le Conseil rappelle également le communiqué PSC/AHG/COMM.4 (DXLVII) adopté lors de sa 547ème réunion tenue le 26 septembre 2015, à New York, au niveau des chefs d’État et de Gouvernement, dans lequel le Conseil a exhorté le Conseil de sécurité des Nations unies à assumer pleinement ses responsabilités, à prendre toutes les mesures nécessaires pour le règlement rapide du conflit du Sahara occidental et à trouver une réponse appropriée aux questions liées au respect des droits de l’homme et à l’exploitation illégale des ressources naturelles du territoire;

3. Rappelle en outre la décision Assembly/AU/Dec.598 (XXVI), adoptée par la 26ème session ordinaire de la Conférence de l’Union, tenue à Addis Abéba, du 30 au 31 janvier 2016, réitérant l’appel de l’UA pour le règlement rapide du conflit du Sahara occidental qui dure depuis quatre décennies, conformément à la légalité internationale, et appelant, une fois encore, le Conseil de sécurité des Nations unies à assumer pleinement sa responsabilité à cet égard en vue de parvenir à une solution juste, durable et mutuellement acceptable, prévoyant l’auto-détermination du peuple du Sahara occidental, dans un cadre conforme aux principes et buts des Nations unies, et réitérant son appel à l’Assemblée générale des Nations unies au sujet de la fixation d’une date pour la tenue du référendum d’auto-détermination du peuple du Sahara occidental et la protection de l’intégrité du Sahara occidental, en tant que territoire non autonome, de tout acte susceptible de la compromettre, y compris la préservation de ses ressources naturelles;

4. Prend note avec une profonde préoccupation de ce que, malgré les efforts soutenus, y compris ceux des Envoyés personnels successifs du Secrétaire général des Nations unies, aucun progrès n’a été accompli dans la recherche d’une solution effective au conflit du Sahara occidental, qui est dans l’impasse depuis plus de quatre décennies;

Sigue leyendo el informe en el documento original (inglés) (francés)

Delegación Saharaui en España - Este sitio usa cookies para mejorar la experiencia de navegación y uso de la web. política de cookies, pinche el enlace para mayor información.

ACEPTAR
Aviso de cookies